Terremer

Posted on ven 28 février 2020 in Lecture

Plongez dans un conte mélancolique et vivez la fantasy. Dans les contrées de Terremer, l’action est toujours réfléchie. Ici, on ressent et on contemple un chef d’œuvre. Et les contrées arides.

La biographie

Ursula K. Le Guin était une autrice majeure du monde de la science-fiction et de la fantasy. Elle a obtenu sept prix Hugo, six prix Nebula et vingt-deux prix Locus : un exploit ! Elle est née le 21 octobre 1929 à Berkeley et vécut jusqu’à l’âge de quatre-vingt huit ans. Elle était très orientée à gauche, avec une tendance anarchiste et taoïste. Elle a étudié l’ethnologie et la littérature.

Mais surtout, Ursula K. Le Guin a écrit des œuvres très particulières, précises et réalistes. Elle a été et est toujours un modèle de nombreux auteurs. L’humain et ses valeurs, ses sentiments, sa condition sont au centre des écrits d’Ursula K. Le Guin.

Il est possible de trouver des références et l’inspiration prise sur les œuvres de Le Guin dans beaucoup d’écrits modernes. L’école des sorciers de Harry Potter serait-elle la même sans celle de Terremer ?

Le synopsis

titre:Le Sorcier de Terremer
auteur:Ursula K. Le Guin
publication:1968
genre:Fantasy

Dan, enfin de Gont, apprend à élever des chèvres. Une sorcière perçoit son don et lui explique comment appeler à lui différents animaux. Il apprend vite et semble posséder un don époustouflant. Il gagne le surnom d’Épervier car il réussit à dresser un tel animal.

Ogion, le mage de Gont, vient pour l’anniversaire des treize ans de Dan. Il lui donne alors son véritable nom, Ged. Sur l’Archipel de Terremer, chaque chose vivante ou inanimée possède un nom dans le langage de la Création. Un nom qui donne du pouvoir, qui permet l’élaboration des sorts. Évidemment, chacun garde son nom véritable secret.

Ged repousse une armée khargue venue piller l’île de Gont et s’en trouve très affaibli. Le mage Ogion le prend sous son aile quelques temps. Ged apprend à écouter, le silence. Et il progresse si vite. Il rejoint plus tard l’île de Roke pour apprendre des maîtres de l’école de magie. Il y trouve alors un rival.

titre:Les Tombeaux d’Atuan
auteur:Ursula K. Le Guin
publication:1971
genre:Fantasy

Arha, la dévorée, n’est plus. La prêtresse des tombeaux d’Atuan renaît de ses cendres par la réincarnation. Une fille née au moment de la mort d’Arha est désignée. Arha grandit paisiblement jusqu’à l’âge de la cérémonie. Elle devient alors la gardienne des tombeaux et apprend son nouveau rôle entre tâches ménagères et dévouement. Les tombeaux des Innomables se dressent tels les doigts de la main, ils sont sacrés. Nul ne peut y aller mis à part la dévorée. Mais les tombeaux renferment un trésor, caché au milieu d’un gigantesque labyrinthe dans lequel aucune lumière n’est permise. Arha s’y rend régulièrement et en connaît les recoins. Mais un jour, un méchant-sorcier nommé Ged se met en travers de la prêtresse.

titre:L’Ultime Rivage
auteur:Ursula K. Le Guin
publication:1972
genre:Fantasy

Le monde se meurt, la magie disparaît par endroit. Le prince Arren s’en va à la recherche de l’Archimage Ged. À eux d’eux, ils mènent l’enquête.

titre:Tehanu
auteur:Ursula K. Le Guin
publication:1990
genre:Fantasy

Tenar, anciennement Arha, recueille Therru. Cette fille a été brûlée vive par ses parents. Elle est à moitié défigurée et n’a plus qu’une seule de ses mains. Tenar rejoint Ogion, le maître de Ged, avec Therru. Elle l’assiste avant la mort du maître. Peu de temps après, Ged revient à dos de dragon, complètement affaibli et sans aucun pouvoir. Tenar tient la maison, crée une nouvelle famille avec Ged et Therru, affronte la malédiction d’un sorcier.

titre:Les contes de Terremer
auteur:Ursula K. Le Guin
publication:2001
genre:Fantasy

Les contes de Terremer reprend cinq nouvelles.

Dans Le Trouvier, Loutre évolue durant la guerre. Cette nouvelle explique la création de l’école de Roke.

Rosenoire et Diamant joue dans la romance. Diamant doit choisir entre la carrière menant à la fortune ou l’amour d’une fille de sorcière.

Les Os de la Terre s’intéresse au passé d’Ogion, le maître de Ged, et sa relation avec son maître Dulse.

Libellule est l’histoire d’une jeune fille au don bien marqué. Libellule, cette fille, se fait embarquer par un mage raté vers Roke. Elle quémande alors l’enseignement alors que les femmes ne peuvent en aucun cas être formées.

titre:Le vent d’ailleurs
auteur:Ursula K. Le Guin
publication:2001
genre:Fantasy

Aulne est un sorcier réparateur. Il remet tous les objets en état par ses sorts. Il était amoureux d’une autre sorcière, mais cette dernière est morte, elle a rejoint les terres arides. Désormais, Aulne fait toujours le même cauchemar : il se retrouve devant le mur de pierre séparant le monde des vivants de celui des morts. Ces derniers l’appellent et tentent de détruire le mur. Mais cela n’est pas un cauchemar, le problème est réel. Aulne rejoint donc l’île de Roke. Les grands maîtres n’ont pas de réponse et le renvoient vers Ged. Ce dernier pressent de grands changements. Il rédige une lettre et l’envoie auprès de son ami Arren Lebannen, le Roi d’Havnor.

Pendant ce temps, Lebannen reçoit la très mystérieuse princesse khargue. Il est très embarrassé par la situation car le peuple khargue lui impose un mariage arrangé. Il va cependant s’occuper du problème d’Aulne assisté par Tehanu (alias Therru) et Tenar.

Conclusion

Terremer fait partie de ses œuvres coup de poing. L’ambiance est mélancolique voire lugubre, mais toujours juste. Les personnages se battent contre leurs peurs et leurs faiblesses. L’univers est particulièrement travaillé. Il s’agit d’une fable politique, égalitariste, écologique, utopiste et je ne sais quoi encore.

Il y’a à la fois une inversion des discriminations avec un peuple à la peau noire dominant et une critique des sociétés masculinistes. Les femmes n’ont pas leur place à Roke, et pourtant elles se battent. Ce cycle apporte clairement un combat politique sur l’inégalité. Mais en plus de cette lutte, il est question d’immortalité et des conséquences sur le monde. On peut y faire le parallèle avec les problèmes de surconsommation et de pollution. Les sorts appellent de grandes responsabilités, et peuvent mettre en danger l’équilibre même du monde. Un bon mage n’abuse pas de la magie. Il écoute en silence.

Je pourrai parler des heures entières de ce pincement au cœur, des sentiments que j’ai ressenti tout au long de ce cycle. Le terme de chef d’œuvre n’est pas abusé : il faut absolument lire Terremer. L’adaptation faite par Ghibli ne met malheureusement pas ce bijou en valeur, il s’agit clairement d’un raté quand on perçoit tout ce que l’univers permet.

Comments