Roses Mécaniques

Posted on ven 28 février 2020 in Lecture

Viser tranquillement, tirer et détruire. Rien n’est plus jouissif que détruire le commerce de son ancien employeur à l’arme russe ! Que diriez-vous d’une descente dans les bas quartiers d’un univers futuriste pas si éloigné du nôtre ?

titre:Roses Mécaniques
auteur:Stéphane Desienne
publication:2019 aux Éditions du 38
genre:Thriller SF
avis:Très bon, à lire

La biographie

Stéphane Desienne vit près de la Loire. Il est féru de zombies, de robots, d’espace, d’exobiologie et surtout d’action ! Il a écrit des livres aux doux noms d’Exil, de Toxic, ou encore de “Anneaux, Mirabelles et Macchabées”. Tout un programme.

J’ai déjà publié sur ce blog deux avis pour le même auteur pour Les dividendes de l’Apocalypse et pour En Immersion avec Bella Rush.

Le synopsis

Cinq prostituées se retrouvent à la rue, dans un squat, virées par leur mac. Elles n’ont qu’une seule idée en tête : se venger. Leur vie n’avait pas été facile. Yuri était un mac particulièrement sadique et capable des pires horreurs. Il se faisait respecter quitte à utiliser la terreur.

Margot avait hérité d’une bonne arme. Elle se plante régulièrement dans une planque et attend en bonne snippeuse. Et quand une nouvelle protégée de Yuri apparaît, elle tire. Dans la tête. Toutes les connexions et les rouages de la poupée mécanique s’éparpillent. Que connaissaient ces androïdes du métier au final ?

Les cinq femmes humaines cherchent cependant un moyen plus efficace pour nuire à Yuri. Après tout, les roses mécaniques sont remplacées rapidement par l’assurance. Et puis la situation devient plus dangereuse entre les drones de surveillance et les caméras à reconnaissance faciale. Il faut faire mieux que juste égratigner le commerce de Yuri, il faut l’anéantir.

Conclusion

Roses mécaniques est une fuite en avant. Beaucoup d’action, et des personnages haut en couleur ! L’écriture de Stéphane Desienne est toujours aussi fluide et dynamique. Un vrai bonheur pour tous les amateurs de sensations fortes. Mais Roses Mécaniques interroge aussi sur l’avenir de notre société. Un État dépassé et très surveillé, le tout dominé par de grosses entreprises est-il réellement ce que l’on souhaite ? Et tout cela est condensé dans un roman court, vite lu, bien trop vite lu, dans lequel on ne s’ennuie jamais.

Comments