Un peu de psychohistoire

Posted on Thu 31 October 2019 in Lecture

Aujourd’hui, je m’attaque à la meilleure série de science-fiction de tous les temps. Ce n’est pas moi qui le dit mais le prix Hugo !

titres:Fondation, Fondation et Empire, Seconde Fondation, Fondation foudroyée, Terre et Fondation, Prélude à Fondation et l’Aube de Fondation
auteur:Isaac Asimov
publication:1942 à 1993
genre:Space opera

La biographie

Isaac Asimov est un maître de la science-fiction aux multiples prix littéraires (Nebula, Hugo, Cosmos, Locus et bien d’autres). Son nom a été utilisé en hommage pour un cratère sur Mars, un astéroïde, un robot de chez Honda ou encore une méthode statistique. Quoi de mieux pour un auteur de science-fiction que de se faire catastériser - transformé en constellation ou étoile, bref un objet céleste porte son nom.

Isaac Asimov est né en Russie en 1920 et mort du sida en 1992 aux États-Unis. Il était un ami de Gene Roddenberry, le créateur de StarTrek. Il fut biochimiste quelques années avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Il laissa derrière lui pas moins de 500 livres. Il est principalement connu pour les cycles de Fondation et des Robots. Quel fan de science-fiction n’a pas entendu parler des fameuses trois lois de la robotique ?

Le synopsis

L’empire galactique se mourrait. Du moins, c’est ce que Hari Seldon prédisait grâce à la psychohistoire. Cette science détermine les actions d’une foule et permet d’établir des prévisions. Cependant, l’humanité aurait besoin de dix mille ans pour sortir du chaos engendré par l’effondrement.

Ainsi, Hari Seldon prépara un plan secret pour réduire cette période à un seul millénaire. Il a conçu un nouveau repère pour les bibliothécaires sur la planète Terminus, bien loin de la planète capitale Trantor. Certains évènements se produiraient pour les colons et il y aurait une seule façon de les résoudre. Hari Seldon avait prévu une manipulation de la population entière sur un millénaire, devenant ainsi un Dieu.

Conclusion

Le cycle de Fondation se déroule sur un demi millénaire. Nous suivons ainsi un roman à vocation historique dans un futur lointain, aux alentours de l’an 25000. Les deux premiers romans s’écoulent rapidement. Les arcs sont séparés de plusieurs dizaines d’années à chaque fois. Les protagonistes d’une ère deviennent les légendes de l’ère suivante jusqu’à l’apparition d’un étrange personnage : le Mulet.

Le troisième livre se consacre aux doutes concernant l’existence d’une seconde fondation mais surtout à cet infâme Mulet. Ce dernier était un grand conquérant à l’image d’Alexandre le Grand ou Napoléon. Ses pouvoirs psychiques redoutables mettaient à mal le Plan Seldon.

Fondation foudroyée et Terre et Fondation adoptent un rythme plus lent. Il est question de la recherche de la Terre originale et de l’origine de l’expansion humaine. En effet, tous les êtres de toutes les planètes étaient tous de la même espèce. Cela signifiait donc qu’il n’existait qu’une seule origine.

Prélude à fondation et L’Aube de Fondation ont été écrits en dernier mais se placent avant les autres sur la chronologie. Ils s’attardent sur le parcours de Hari Seldon et sur la création de la psychohistoire.

Le cycle de Fondation est à lire absolument. Il est à la fois un résumé de l’Histoire de l’humanité et sa critique. Ses différentes ères décrivent la nature des échanges de la connaissance, de la religion, de la force ou encore économiques. Comment ne pas faire le parallèle entre la situation de l’Empire et notre époque ou encore celle de la chute de l’Empire Romain ? Désormais, vous vous écrierez “C’est une crise Seldon !” en regardant l’actualité.

L’histoire est haletante, mais la résolution des conflits n’est pas toujours celle attendue. Le suspens est géré habilement, l’écriture est très fluide privilégiant ainsi l’histoire aux tournures alambiquées. Isaac Asimov mérite largement tous les prix qu’il a reçu. Le cycle Fondation est à lire absolument !

Comments