Une seconde chance

Une femme se promène devant des pyramides, un avion passe au-dessus d'elle.

Un avion tombe et l’espoir d’un vaccin contre le cancer se brise. Entre colère et perte financière, il est temps de mener l’enquête.

titre

Une seconde chance

auteur

Mary Higgins Clark

publication

2003

genre

Policier

avis

Un bon moment, intrigue cousue de fil blanc

La biographie

On ne présente plus Mary Higgins Clark. Elle est née en 1927 à New-York et décédée récemment, le 31 janvier 2020 à Naples en Floride. Elle fut hôtesse de l’air, mariée à un directeur de ligne. Puis à un avocat mais le mariage fut annulé. Puis à un homme d’affaire. Pendant ce temps, elle écrivit à la radio, dirigea une société puis publia petit à petit de nombreux romans. Très nombreux.

Le synopsis

Nick Spencer est mort dans le crash de son avion. Enfin, cela est la version officielle. De nombreuses rumeurs courent. Nick était le responsable d’une société pharmaceutique révolutionnaire, sur le point de commercialiser un vaccin contre le cancer. Mais la FDA rejette l’autorisation d’exploitation. L’entreprise est ruinée, les actionnaires furieux.

Carley DeCarlo, journaliste et demi-sœur de la veuve éplorée, veut connaître la vérité. Elle s’enfonce dans une affaire qui la dépasse, et surtout qui la met en danger.

Conclusion

La plus grande qualité ici est l’interprétation audio du Club Magnétic (association mettant en accessibilité des œuvres pour les aveugles et les malvoyants). Les personnages sont intéressants. Mais l’intrigue n’a rien de bien mystérieux. Je connaissais déjà les grandes lignes de l’affaire à la fin du premier chapitre. Une seconde chance n’est pas une mauvaise expérience, mais elle n’est pas sublime non plus. Serait-ce parce que je lisais des œuvres bien plus extraordinaires en même temps ? Vous devriez apprécier si vous dévorez les livres policiers.